4 de mai de 2006

Une Hirondelle





Une hirondelle est vevnue,
Affollée et toute belle
Se poser un instant
Et serait bien resté
Si on l'avait invitée
Et lui, il a tant douté, pesé, attendu,
Craint et réfléchi

"Est-elle sincère,
est-ce bien le Printemps?"

Qu'elle a repris son envol "
Ah, que fait-elle à présent?
Où se trouve son nid,
qui est son amoureux?
Et qu'est-ce que je vais
faire de ma tendresse?
Ah, j'attends que le soleil
vienne sécher mes yeux

Un ver à soie dévore
le mûrier de mon coeur
Est-ce qu'elle habite
sur un fil téléphonique?

Ah, Du ciel de ma vie
elle était souveraine

Et je l'ai laissée partir"

Biá

Nenhum comentário: